09/09/2010

Titoff : les dangers du Téléphone Portable


Via Dailymotion

15:00 Publié dans 8. Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : titoff

30/07/2010

Making Of Lez'Art Tv, juillet 2010

Via Youtube

15:19 Publié dans 8. Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lez'art tv

23/07/2010

Projet de vie pour la MDPH

Mesdames et Messieurs les décideurs des renouvellements AAH.

La ponte d'un projet de vie est désormais nécessaire au renouvellement de l'Allocation Adulte Handicapé. Comme si le fait de se tracasser pour savoir comment aller jusqu'à demain, n'en était pas un en soi de projet de vie.

Voici donc le mien: Ma première urgence à ce jour, pour tenter d'aller jusqu'à après-demain, est de quitter la région, où, il faut bien l'avouer, l'adulte handicapé subit au quotidien les foudres d'un électorat TTC (toutes tendances confondues) pas franchement favorable à la survie de l'espèce.

Un poil d'empathie: Comment faire évoluer une situation telle que la mienne sous ce soleil, si ce n'est à se corrompre avec les détenteurs du pouvoir, qui ne considèrent la situation du K social que sous l'angle de l'électorat potentiel. Un peu comme les artistes de rue à Nice, où il faut être labellisé par une équipe de fins connaisseurs! Et moi, ma capacité d'adaptation en milieu inadéquat, dépassé le temps de curiosité relatif à toute chose nouvelle, est TOTALEMENT NULLE!

Je souhaite donc et y travaille, m'installer dès septembre/octobre, dans un milieu plus rural, qui me permettrait d'élever deux poules et faire pousser deux carottes, que du coup je ne serais plus obligée d'e payer 6,90 euros chez l'épicier du coin, qui lui, a su s'adapter.

MANGEZ 5 FRUITS ET LEGUMES PAR JOUR !!!!!

A ce taux là pour l'adulte, handicapé de surcroît, et à ce prix là pour les carottes, il est un peu normal que cette population soit bientôt atteinte par le SCORBUT.

Ici, vous l'aurez bien compris, il ne m'est guère possible de me "soigner davantage". Je me relis et tiens à préciser: Il n'y a pas que l'électorat et le prix des carottes qui me font fuir. L'endroit me paraît indécrottable, étriqué, surpeuplé, bouché. Je me suppose, comme tous les grands fêlés, quelques richesses que j'ai beaucoup de mal à faire admettre sous cette latitude, mais que je m'en vais promener et proposer ailleurs.

Sinon je vous rassure, je suis suffisamment timbrée pour mériter le prolongement de cette allocation. Il restera bien quelques preuves de ce que j'avance. A vous de mener l'enquête afférente.

Recevez, Mesdames et Messieurs, mes sincères salutations.

CRIVELLARO Véronique, dite la Sardine.