03/01/2011

Handicap / Discrimination

Un trentenaire handicapé a saisi la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) après s'être vu écarté d'une soirée de réveillon pour célibataires, a-t-on appris jeudi auprès de la famille et de l'institution. Sébastien Mertel, handicapé moteur qui fêtera ses 30 ans l'an prochain, s’est vu refuser l’inscription à une soirée organisée par un club de rencontres de Dijon, a-t-il expliqué à l'AFP, confirmant une information du Bien public. Danièle, sa mère divorcée, souhaitait adhérer au club pour participer, en compagnie de son fils, à la soirée du réveillon. "Ca m'a rendue malade la froideur avec laquelle la responsable disait que la présence d'une personne handicapée plomberait la soirée", a-t-elle déclaré à l'AFP. "Elle nous a refusé l'adhésion. Mon fils elle ne le connaît pas, elle ne l'a jamais vu, elle ne peut pas juger de la nature de son handicap. Ce n'est pas parce qu'il est un peu lent qu'il est un monstre", a-t-elle ajouté.

Lire la suite