08/01/2016

Il ne faut pas craindre de s’engager… n’ayez pas peur de faire les choses à fond !

Florence.jpgAncienne volontaire en service civique à la Délégation APF des Yvelines, Florence, 26 ans, est devenue Lauréate de la Promotion 2015 de l’Institut de l’Engagement : « J’étais chargé de projet accessibilité. Je m’occupais d’une part de gérer un groupe de travail qui recevait les demandes d’accessibilité dans le département des Yvelines et j’ai aussi monté les premières étapes d’une enquête d’accessibilité des lieux publics à Versailles. »

Cette jeune femme pétillante, à la recherche d’une expérience dans le milieu associatif s’est totalement investie dans sa mission de volontaire, ce qui lui aura permis de se découvrir de nouvelles qualités : « De pouvoir aborder ce qui touche à l’accessibilité, c’est ce qui m’a vraiment poussé […] J’ai très bien vécu ma mission, ça c’est très bien passé. En termes de contenu c’était très intéressant. J’ai vraiment pu apprendre à développer des qualités humaines et des qualités professionnelles. J’ai surtout apprécié le fait d’avoir des responsabilités.

« Il faut être force de proposition. Il ne faut vraiment pas hésiter à demander à être impliqué dans telles ou telles missions au sein de l’association. […] Foncez ! Mettez le paquet ! N’ayez pas peur de faire les choses à fond. Les résultats seront toujours là ! » conseille la jeune femme qui sait de par son expérience à l’APF que l’engagement et la volonté sont indispensables pour progresser.

Grâce à son service civique, Florence a pu intégrer l’Institut de l’Engagement, qu’elle considère comme une formidable aventure et un défi enthousiasmant : « Etre Lauréate de l’Institut de l’Engagement c’est une superbe opportunité pour moi. Grâce à l’APF, j’ai pu avoir de l’aide pour ma candidature à l’écrit de la part des membres de ma délégation. Ils m'ont également coaché pour l’oral de sélection ».

Le parcours de Florence est un bel exemple de détermination qui vient rappeler que tout comme elle, de nombreux jeunes accomplissent des missions solidaires au sein de l’APF à destination de personnes en situation de handicap et contribuent aux actions de revendications et de proximité de l’association.

 

Commentaires

Très bien de faire les louanges à l'égard d'une association. Mais faire des enquêtes sur l'accessibilité ne fait souvent pas avancer les situations. Je pense à une enquête faite en Val d'Oise concernant les cabinets médicaux, qui n'a jamais été communiquée ni en interne ni vers l'extérieur. Grand dommage.

Écrit par : Walter Salens | 15/01/2016

Les commentaires sont fermés.