assistant sexuel

  • OUI à l’assistance sexuelle des personnes en situation de handicap en France !

    image002.jpg

    Le magazine Faire Face, mensuel des personnes en situation de handicap moteur et de leur famille, et l'association CH(s)OSE viennent de lancer un appel pour dire :


    OUI à l’assistance sexuelle des personnes en situation de handicap en France !


    Cet appel, déjà signé par de nombreuses personnalités, associations (voir texte de l'appel) et personnes de tous horizons (voir les signataires en ligne), est en ligne sur notre blog www.faire-face.fr, de même que sur Libération.fr et a également été publié dans les pages REBONDS de Libération mercredi 14 septembre.


    Pourquoi cet appel ?

    L’accès à une vie affective et sexuelle constitue une liberté fondamentale et devrait être un droit véritable et inaliénable pour tous. C’est un enjeu fondamental pour la reconnaissance des personnes en situation de handicap, encore trop souvent considérées comme asexuées, sans désir, ni besoin. Or aujourd’hui, nombre d’entre elles sont privées de toute vie sexuelle parce que leur handicap les empêche d’accomplir certains gestes. Et pour nombre d’entre elles, cet accès à la sexualité, à leur corps, ne peut passer que par l’aide d’un(e) assistant(e) sexuel(le).

    Lire la suite

  • Article du 20 minute qui date du 26 novembre 20010


    Des assistants sexuels pour s'occuper des handicapés?

    Créé le 26.11.10 à 16h00 -- Mis à jour le 26.11.10 à 16h00
    Illustration: une personne handicapée sur un fauteuil roulant.

    Illustration: une personne handicapée sur un fauteuil roulant. DURAND FLORENCE/SIPA

     

    SOCIETE - La question divise, mais un texte est à l'étude...

    Les personnes en situation de handicap ont des envies, des besoins, des désirs, y compris sexuels. De là à les aider à les assouvir il y a un pas qui pourrait bientôt être franchi. Un colloque se tient ce vendredi à Paris, au cours duquel la question de l’accompagnement sexuel sera notamment abordée.

    Lire la suite

  • Quelle sexualité pour les personnes handicapées ? France Info - 8 octobre 2010

    A la veille de la journée mondiale du handicap, zoom sur une question encore taboue en France. Quelle sexualité, quel accompagnement pour les personnes handicapées ?
    Le sujet reste délicat à aborder dans notre pays mais, en Suisse, une association propose des services sexuels. Des hommes et des femmes ont été spécialement formés pour faire ou refaire découvrir le plaisir à des personnes handicapées.


    Quelle sexualité pour les personnes

    handicapées ?L’enquête de Sébastien

    Baer  (4'55")



    Ce sont des séances, des rendez-vous d’une heure à chaque fois entre la personne handicapée et l’assistant sexuel. Cela coûte 150 francs suisses, l’équivalent de 115 euros, quelle que soit la prestation : simples caresses, massages ou parfois, mais plus rarement, relations sexuelles.
    Le plus souvent, ces séances se déroulent au domicile des personnes handicapées, parfois aussi dans des institutions. Les bénéficiaires sont très différents : des personnes handicapées de naissance, d’autres paralysées après un accident...

    France Info - Estelle, assistante sexuelle à Lausanne.

    Estelle, assistante sexuelle à Lausanne.

    Pour Estelle, 40 ans, assistante sexuelle à Lausanne depuis un an, il s’agit de réveiller les sens des personnes handicapées. "Il faut aller voir, faire un état des lieux, qu’est-ce qui fonctionne, est-ce qu’il y a érection, possibilité d’éjaculation, où en sont les fonctions sexuelles ? Moi, je travaille dans une approche qui est très sensuelle, certains aiment plutôt voir mon corps, d’autres le toucher. Je fais ce travail pour que la personne aille vers une estime de soi, qui fait qu’elle pourra rencontrer quelqu’un, être moins stressée dans une relation intime... tout ce qui peut amener vers cette autonomie, c’est vraiment le but de mon travail".


    Assistante sexuelle, une profession plutôt

    particulière... Estelle est assistante sexuelle

    à Lausanne. Elle raconte son métier.  (1'55")


    Lire la suite